Cyber-attaques : 6 conseils pour se protéger face au « phishing » sur Internet

10/09/2016

Le Ministère de l’Intérieur a publié le 28 août 2015 une mise en garde face à l’augmentation du nombre d’e-mails frauduleux ou « phishing ». Les escroqueries de type « phishing » ou hameçonnage sont de plus en plus fréquentes. Elles sont diffusées par e-mail, dont l’expéditeur semble être une source officielle ou fiable utilisant souvent un logo officiel.

phishing

 

L’Assurance Maladie, les centres des impôts, le Service Public ou encore EDF, sont fréquemment employés lors de l’envoi d’e-mails frauduleux (exemples d’adresses e-mails frauduleuses : vitale@amelidirection.com, impot.gouv.fr@post.webmailer.de).

 

6 conseils pour faire face aux e-mails frauduleux et vous protéger des cyber-attaques

1. Ne pas répondre

Les e-mails frauduleux ont pour objectif de récolter des données personnelles, telles que vos informations bancaires et justificatifs d’identité ou de domicile.
Il s’agit d’une escroquerie en ligne, en aucun cas vous ne devez répondre à ces e-mails.

2. Ne transmettre aucunes pièces justificatives par e-mail

De manière générale, les banques, les centres d’impôts et organismes sociaux (CAF, mutuelles, etc.) ne demandent jamais d’informations personnelles ou de pièces justificatives par courrier électronique.
Par exemple, lors d’une demande de Carte Vitale, un dossier papier à compléter vous est adressé par courrier postal par votre organisme d’Assurance Maladie, aucune pièce justificative ne vous sera demandée par e-mail.
S’il vous arrive de transmettre un justificatif bancaire par retour d’e-mail, nous vous recommandons de faire rapidement opposition en informant votre banque.

3. Ne cliquer ni sur les liens ni sur les pièces jointes

Si vous ne connaissez pas l’expéditeur de l’e-mail ou en cas de doute, ne cliquez en aucun cas sur un lien et n’ouvrez aucune pièce jointe (PDF, Word, page html, image JPG, etc.).
Les liens comme les pièces jointes peuvent être piégés et peuvent lancer l’installation de virus sur votre ordinateur à votre insu ou encore vous rediriger vers des sites malhonnêtes.

4. Supprimer les e-mails

Par mesure de sécurité, nous vous recommandons de supprimer ces e-mails frauduleux de vos boîtes de messagerie et de ne surtout pas les partager.

5. Signaler l’escroquerie

Vous pouvez signaler ces escroqueries sur le site www.internet-signalement.gouv.fr, portail officiel de signalement des contenus illicites de l’Internet.

6. Protéger son ordinateur

Pour vous protéger des cyber-attaques il est primordial de protéger votre ordinateur.
Pour cela il est important de mettre à jour votre logiciel antivirus et d’installer une barrière de protection « firewall » pour éviter les piratages.

Bien choisir son mot de passe permet également de sécuriser l’accès à vos données personnelles. Un bon mot de passe est constitué de 12 caractères au minimum et doit contenir chiffres, majuscules, minuscules et caractères spéciaux. Un mot de passe doit être également modifié régulièrement.

 

Sources :