Les risques psychosociaux : identification et pistes d’améliorations

09/05/2016

En janvier 2016, le ministère du Travail a publié une synthèse sur les situations de travail qui accroissent les risques psychosociaux. Comment déterminer que vous êtes dans une situation de travail propice à ces risques ?
Troubles de la concentration, du sommeil, irritabilité, nervosité, fatigue importante, palpitations… autant de symptômes qui sont liés à des risques psychosociaux.

risques psychosociaux

 

Des conséquences non négligeables

Manque de reconnaissancetension au travail, forte pression psychologique… les situations à risque sont aussi alimentées par les modes de fonctionnement et d’organisation du travail.
Le risque d’exposition aux facteurs psychosociaux est particulièrement influencé par le manque d’informations, de coopération ou de moyens. Ce qui en résulte, est évidemment l’impossibilité d’exercer de manière efficace ses missions professionnelles au sein de l’entreprise.

 

Quels sont les secteurs les plus touchés ?

L’étude révèle que les employés administratifs, les ouvriers non qualifiés et les employés de commerce sont plus sujets aux risques psychosociaux. Cela concernerait alors des postes qui cumulent de forte demande psychologique avec une faible latitude décisionnelle.

La synthèse met également en exergue les secteurs suivants comme étant des environnements à risque psychologique :

  • le secteur de la banque et des assurances
  • de l’électricité et de l’électronique
  • les industries de process
  • la fonction publique hospitalière
  • Les métiers de la mécanique et des métaux, les industries graphiques, les transports, la logistique, le tourisme sont souvent concernés par le manque de reconnaissance.
  • Le phénomène n’épargne aucun secteur d’activité. Indépendamment de leurs effets sur la santé des individus, les risques psychosociaux ont un impact sur le fonctionnement des entreprises en se traduisant à travers un taux d’absentéisme et un turnover plus élevés, ainsi qu’une ambiance de travail détériorée.

 

Comment éviter les situations à risques sur son lieu de travail ?

Une réglementation existe, incitant à prendre en compte les risques psychosociaux au même titre que les autres risques professionnels. La planification de préventions adaptées est encouragée ainsi que de donner la priorité aux mesures collectives.
Ainsi, pour anticiper les risques, une démarche de prévention collective centrée sur le travail et son organisation est à privilégier. C’est une obligation réglementaire qui s’impose à l’employeur et dont les principes généraux sont inscrits dans le Code du travail.
La mise en œuvre d’une prévention collective a pour vocation à respecter les 3 valeurs suivante :
– respect du salarié,
– transparence,
– dialogue social

 

Sources :
Lettre d’information Face au Risque
INRS – Dossier risques psychosociaux
Crédit photo Pixabay