Présence et savoir-faire international

Le Groupe Roederer accompagne ses clients partout dans le monde. Pour ce faire, nous avons choisi de nous appuyer sur 2 réseaux leaders au niveau mondial : Uniba et unisonSteadfast afin de vous garantir une même qualité de service dans plus de 150 pays. 

 

Un programme international a notamment pour objectifs :

  • de sécuriser financièrement votre Groupe : le programme a pour premier objectif la pérennité du Groupe en assurant qu’un sinistre majeur affectant une filiale ne mettra pas en péril l’ensemble du Groupe 
  • de contrôler et d’harmoniser la gestion des risques et le niveau global des couvertures 
  • d’économiser le coût global de l’assurance en recherchant la mutualisation des risques et des sinistres 
  • de renforcer la fiabilité et la qualité des services en travaillant avec des prestataires sérieux et solvables intéressés par l’importance de la communauté de risques à traiter 

Il permet également d’assurer la conformité de l’ensemble des implantations du Groupe à la politique déployée par la maison-mère en termes de prévention et de protection, par rapport à ses valeurs éthiques et par rapport aux différentes réglementations en vigueur. 

 

La démarche du Groupe Roederer à l’international 

Dans ce cadre, notre démarche s’articule en 3 phases principales que nous vous décrivons ci-dessous.  

 

Etape 1 : évaluer le besoin d’assurance à l’international 

Cette évaluation passe notamment par l’analyse détaillée :

  • des expositions et des risques à l’international  

  • des polices locales (s’il en existe)  

  • du contexte législatif, réglementaire, commercial voire contractuel local 

 

Etape 2 : identifier la politique de l’entreprise en matière d’assurance 

Les schémas peuvent être très différents selon les entreprises :

  • autonomie variable des filiales selon la culture d’entreprise  

  • appui nécessaire de la Direction Générale pour la mise en place du programme  

  • Identification d’un responsable interne au niveau « Corporate » pour être le relais en interne (des filiales) et le point d’entrée pour l’extérieur (tous les prestataires) 

 

Etape 3 : la construction, le déploiement et la gestion du programme international 

Le montage, au travers de multiples options possibles, le déploiement et la gestion des programmes internationaux requièrent une expertise que le Groupe Roederer met en œuvre depuis plus de 15 ans au travers d’une équipe dédiée et de collaborateurs multilingues. 

 

L’approche globale / Police unique : le cas de la Libre Prestation de Services (LPS) 

L’approche police Master + polices locales 

Les entreprises opérant dans l’Union Européenne ont la possibilité d’opter pour un programme international d’assurance en libre prestations de services (LPS). Ce type de programme permet : 

  • de déployer le programme international d'assurance dans une zone géographique donnée (l'Union Européenne) sans avoir obligatoirement à le décliner en police locale dans chaque pays  
  • de minimiser les coûts de mise en place de ce programme 

Mais ce type de programme a aussi des inconvénients : 

  • aucune émission de police au niveau local ce qui peut se traduire par un manque de visibilité des filiales sur la nature et l’étendue de leurs couvertures  
  • un risque de non-conformité aux exigences locales (pools spécifiques)  
  • aucun interlocuteur local (courtier ou assureur)  
  • aucun service dans la langue locale (attestations, gestion des sinistres) 

Autrement dit, la LPS remonte au niveau de la maison-mère un certain nombre de prérogatives et de tâches de gestion jusqu’alors assumées par les filiales, ce qui peut être diversement apprécié. 

Un programme international d’assurance consiste à mettre en place une police master qui laisse subsister des polices locales, soit de manière intégrée (polices locales émises auprès du même assureur et reflet de la police Master), soit de manière non intégrée (polices locales émises auprès d’assureurs multiples et non homogènes). 

Dans ce cadre, l’entreprise négocie avec l’assureur une clause « DIC/DIL »* qui rassurera la maison-mère.  

En effet, après avoir vérifié que les polices locales répondaient bien aux contraintes réglementaires et contractuelles du pays de la filiale, cette clause permet de combler les insuffisances de ces polices aussi bien en termes de conditions de garanties que de limites de couvertures. Elle rend ainsi possible une indemnisation complète de tout sinistre en excluant tout impact local sur les comptes consolidés du Groupe. 

Dans le cas où un pays n’autorise pas l’assurance du risque depuis un autre pays (en l’occurrence la France), l’indemnité est versée à la maison-mère ou travers d’une clause « Intérêt financier » (FINC). 

 

* Différence de Conditions / Différences de Limites 

 

Une importance toute particulière sera attachée au sujet de la « compliance » afin de respecter les exigences légales, règlementaires et fiscales de chacun des pays concernés. 

La communication et les coordinations sont des éléments fondamentaux de la mise en place et de l’administration d’un programme. Cette communication doit être permanente et accompagner la vie du programme. 

 

 

Le déploiement d’un programme international d’assurance est une opération complexe : les enjeux au sein d’un Groupe ne sont pas toujours concordants, la conception du programme est complexe, le choix de partenaires compétents n’est pas aisé, la communication est une tâche indispensable qu’il faut maîtriser. 

 

Pour en savoir plus sur la présence et le savoir-faire du Groupe Roederer à l’international :